Comment réussir sa pause déjeuner ?

En entreprise, il n’est pas toujours évident de profiter d’une vraie coupure pour le déjeuner. La loi ne prévoit pas de durée minimale spécifique au repas, mais prévoit cependant une pause obligatoire de 20 minutes toutes les 6 heures de travail, souvent poussée à 30 minutes jusqu’à une heure selon les entreprises. Cependant, les conditions idéales pour profiter de cette pause ne sont pas toujours remplies, et il est parfois tentant de céder au fast-food, au détriment de sa santé. Voici trois conseils pour optimiser votre pause repas !

04a5cf1572c7ae15318a0cc0f97a6796bd496ac8 shutterstock 223908613 mini

1 – Préparez votre pique-nique à l’avance

Il est toujours tentant de céder à la restauration rapide ou sur le pouce. Mais deux inconvénients découlent de cette méthode :

-vous risquez d’avoir un repas peu équilibré. La pause déjeuner incite à privilégier un casse-croûte rapide à consommer, et les salariés privilégient souvent le plaisir au détriment de la santé. Un régime trop gras type fast-food peut cependant vite devenir un danger pour votre équilibre. Et se contenter d’une salade n’est pas non plus une bonne option : avec un encas trop léger, vous risquez d’avoir encore faim plus tard dans l’après-midi, donc de grignoter entre les repas.

-et surtout, cela se ressentira dans votre porte-monnaie ! La restauration rapide en France est l’une des plus coûteuses au monde, avec des prix moyens pouvant approcher les 15 euros dans les chaînes plus haut de gamme en centre-ville. Préparer votre repas à l’avance vous permettra de choisir vos aliments en quantité suffisante, plus équilibrés qu’un sandwich-frites, et le tout sans vous ruiner.

2- Ne faites pas autre chose en mangeant

On vante souvent les avantages du « multitasking ». Vos compétences vous permettent de gérer plusieurs types de tâches, vous êtes polyvalent et vous l’avez même écrit sur votre profil Viadeo, c’est très bien : mais travailler en mangeant reste contre-productif, que vous le vouliez ou non ! Vous risquez de manger sans faim, trop rapidement ou en trop faible quantité. Votre digestion pourrait en être troublée, et vous pourriez ressentir la fringale de fin de journée. Sans compter que vous allez probablement perdre en productivité, être moins concentré sur votre travail, et mettre plein de graisse sur votre clavier d’ordinateur ;) En prenant le temps de déguster votre repas et de vous couper de votre travail, vous profiterez mieux de votre pause et vous serez prêt à reprendre le travail sereinement.

3 – Prenez un moment pour vous détendre !

Cela semble tout bête mais c’est le conseil le plus précieux : à l’image de vos autres éventuelles pauses, le déjeuner doit marquer une rupture avec votre environnement de travail pour être pleinement optimisée. N’hésitez pas à aller manger dans une salle différente de votre bureau, prenez cinq à dix minutes pour prendre l’air et faire un tour. Cette coupure vous permettra de mieuxappréhender le reste de votre journée de travail et d’être pleinement concentré l’après-midi !

Vous savez maintenant comment profiter au mieux de votre pause déjeuner. Bon appétit ;)