Faut-il toujours écrire une lettre de motivation ?

Les façons de recruter évoluent de plus en plus vite et l’objectif est clair : gagner du temps. Il est maintenant possible de postuler en un clic et d’envoyer directement un CV au recruteur. Alors, has been la lettre de motivation ? Pas tout à fait.

8e227e664d9a8033ce88da5b8e0df9aa23e36989 shutterstock 288629267

Une lettre selon le type de candidature

La plus grande partie des candidatures sont des réponses à des offres. Sur internet et les sites d’emplois, vous pouvez postuler en un clic ; votre CV relié à votre profil sera directement envoyé au recruteur (comme c’est le cas sur Viadeo), alors pourquoi s’en priver ? S’il n’est pas explicité qu’une lettre de motivation est exigée pour postuler à l’offre, vous pouvez opter pour la facilité.
Une autre façon de postuler est la candidature spontanée, et dans un cas comme celui-ci, la lettre de motivation est obligatoire. C’est un peu comme si vous rencontriez l’employeur de l’entreprise de vos rêves par hasard dans un ascenseur : lorsque vous ferez votre pitch, vous n’allez pas simplement lister vos expériences passées, vous allez surtout expliquer pourquoi vous tenez absolument à travailler pour l’entreprise en question. C’est ce qui donnera envie à l’employeur d’en savoir plus sur vous et donc de jeter un œil à votre CV.

Faire la différence

Si la lettre de motivation n’est pas toujours obligatoire, cela ne signifie pas forcément que vous devez vous en passer chaque fois que cela est possible. Elle peut en effet servir à vous démarquer : c’est une occasion pour vous de montrer votre originalité, ce qui peut être un véritable atout dans le cas où vous postulez pour un métier demandant de la créativité, tel que dans le marketing par exemple. C’est aussi l’occasion de montrer votre belle plume si vous postulez dans un métier nécessitant d’excellentes capacités rédactionnelles. Avec la lettre de motivation, vous aurez en quelque sorte déjà fait une partie de vos preuves !

Les substituts à la lettre de motivation

La lettre de motivation est une façon de formaliser le premier contact avec le recruteur. Comme nous l’avons vu avec l’exemple de l’ascenseur, elle peut être remplacée par un pitch à l’oral. Pour les démarches virtuelles, est-ce vraiment nécessaire de rappeler à quel point vous souhaitez rejoindre l’entreprise si vous avez déjà fait la démarche de postuler chez elle ? Pas nécessairement. En fait, les recruteurs expérimentés préféreront tester le candidat par téléphone. Une simple question telle « qu’est-ce qui vous a poussé à postuler chez nous » glissée dans l’entretien sera tout aussi efficace qu’une lettre de motivation et demandera moins d’effort au candidat comme au recruteur.

La lettre de motivation n’est donc pas totalement dépassée et peut même s’avérer nécessaire selon les cas. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à l’utiliser si vous pensez qu’elle vous aidera à faire la différence !