Les 5 pires hontes en séminaire

Ayant pour objectif de sortir du cadre professionnel, les séminaires d'entreprise peuvent déboucher sur le meilleur comme sur le pire. Voici un petit florilège des 5 pires hontes qui peuvent arriver en séminaire, sélectionnés par Bird Office l’expert des réunions.

7efc8d87000967b7c70ddda6c677b50cb16af460 shutterstock 360886088 1

1. Finir dernier de toutes les activités proposées

Un séminaire d'entreprise prévoit habituellement des activités en plein air afin de renforcer l'esprit d'équipe. L'occasion de démontrer toutes vos compétences qui dépassent le cadre professionnel, avec également le risque de vous rater en beauté et de devenir la risée de toutes et tous : course d'orientation alors que vous êtes incapable de retrouver une fois sur deux où vous avez garé votre voiture, séminaire en station de sports d'hiver alors que vous détestez la neige, ou encore soirée quizz alors qu'après une journée, tout ce que vous êtes capable de suivre sont les émissions de télé-réalité. Les pièges sont nombreux, à vous de les éviter !

2. Danser sur les tables à cause d’un verre de trop

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, que ce soit en séminaire, chez vous ou au bar-tabac du coin. On ne cesse de le répéter, et pourtant… L’heure du dîner arrivée, il est tout à fait humain de vouloir boire aux frais de votre entreprise !
Et voilà. Vous avez succombé à ce Saint-Estèphe 2005 Cuvée Spéciale du sommelier, un vin exceptionnel avec ses notes subtiles de gingembre en boîte de conserve importée du Vietnam. Vous avez beau invoquer votre tabagisme pour expliquer votre lenteur à identifier les arômes de ce vin gouteux, si après 2 bouteilles vous ne savez toujours pas, c'est que c'est peine perdue, à moins que vous soyez déjà trop ivre! En bref, tout ce qui va se passer par la suite ne pourra qu'être fâcheux. Notre conseil : jouez la carte de la sobriété et regardez les autres plonger dans la déchéance ; c'est tellement plus distrayant et moins dommageable pour la suite de votre carrière.

3. Être repéré en train de flirter avec votre collègue

Ce n’est pas une légende : les séminaires ont pour objectif initial de rapprocher les salariés, il est parfois atteint bien au-delà de toute espérance. Le Larousse dit qu’un séminaire est un « établissement où, depuis le XVIIe s., où l'on forme ceux qui se destinent à l'état ecclésiastique. » Aujourd'hui, on est à mille lieues de tout cela, à moins que l'Église catholique ait connu une nouvelle réforme dont nous n’avons pas entendu parler.

Vous pourriez être tenté de vouloir mettre votre nez là où vous ne devriez pas. Une aventure amoureuse en séminaire peut parfois créer des tensions au travail, sans parler des ragots qui finiront par se propager. Voici un exemple issu de la vraie vie, du vécu comme on dit : un couple marié travaille dans la même entreprise, il prend l’envie à madame de batifoler avec l'un de ses subordonnés, monsieur les prend la main dans le sac et dès le lundi, tout le monde est au courant. Inutile de préciser que ces 3 personnes ont connu un véritable enfer chaque jour durant des mois après ce fameux séminaire. Nous ne sommes plus dans le domaine de la honte, mais du déshonneur total.

4. Manger comme cinq durant tout le séminaire

Alors oui, un séminaire professionnel permet de se nourrir sans avoir à débourser un sou et souvent, si votre entreprise n'est pas trop économe sur le buffet, de vous délecter de mets succulents qui ne sont pas toujours dans les moyens de tous les salariés. Si personne ne vous tiendra rigueur d'en profiter de façon civilisée, il ne faut pas pour autant manger comme s'il s'agissait de votre dernier repas, au risque de passer pour un(e) véritable mort(e) de faim. En entreprise, les réputations se font très vite et sont tenaces ! Durant tout séminaire, vous tâcherez donc d'éviter de manger la moitié du buffet.

5. Vous perdre sur le chemin du séminaire

La DRH a eu l'excellente idée de réserver une salle de séminaire dans un magnifique petit hôtel au fin fond des Vosges, un lieu tellement perdu que même Christophe Colomb ne l'a pas trouvé. Et vous, trop fier, avez décidé de vous passer du GPS histoire d'impressionner vos collègues à bord. Vous ne parvenez pas à trouver cette maudite « Arche Perdue », et finissez par arriver avec 2 heures de retard après moult appels téléphoniques à vos collègues qui sont déjà à l’apéro. À moins que vous ne soyez parti en retard, en assurant à vos collègues « qu'il ne faut jamais 3 heures pour arriver à destination ». Ne jouez pas au plus malin et prévoyez large si le lieu du séminaire se trouve à une distance respectable de chez vous. Si possible allez-y en convoi, cela vous évitera de vous perdre !